Chez Claude Monet



En 1883, à la recherche d'un havre de paix à l'écart de Paris et de des ragots (Il vit avec une femme mariée), Claude Monet découvre Giverny. Il y loue la maison du Pressoir, une maison de paysan, qu'il rachètera et aménagera. À son décès, ses héritiers l'entretiennent tant bien que mal. Ensuite, passée dans le domaine public, elle dépérit faute de moyens.
En 1977, l'Académie des beaux-arts confie son sauvetage à Gérald Van der Kemp. Toutefois, les moyens alloués sont insuffisants. Il fait alors appel aux mécènes américains, notamment à la Versailles Foundation-Giverny Inc. de New York. Les dons affluent et, pendant trois, des travaux considérables sont entrepris. Le 1er juin 1980 la propriété ouvre ses portes au public. Actuellement, avec 530000 visiteurs par an, c'est le second site touristique de Normandie le plus visité après le Mont Saint-Michel.

















 

Lieu enchanteur s'il en est, le jardin de la maison de Claude Monet est une source d'inspiration inépuisable pour les photographes. Les jardiniers y réalisent un travail remarquable. Le peuplant de mille et une fleurs, ils en font un paradis pour les accros du pixel... et les oiseaux ! 





Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Les images de Bets © 2017 | Created by pipdig